Ummacademy, le concours à ne pas rater ! Ummacademy, une entraide et de la solidarité !

Parce qu’il est important de pouvoir partager, s’entraider mais aussi s’encourager, aujourd’hui je vous propose un tout nouveau concours. Nombreuses vous êtes à me questionner “comment puis-je apprendre les sciences à mon enfant ?”, “Je n’arrive pas à lui apprendre à lire”, “il ne connaît pas les couleurs, que faire ?”. Et bien aujourd’hui, c’est vous qui allez pouvoir faire cet effort de réflexion, et partager avec autrui, parce que vous en êtes toutes capables !

Concours Ummacademy

Thème du concours : “quel est ton apprentissage informel ?”

Sous forme textuelle, vous devrez répondre au cas suivant en développant : “Mon fils a 3 ans. Je souhaite lui apprendre à compter, mais de façon informelle (sans cours écrit, et en utilisant principalement ce qui m’entoure); Quelle méthode/support puis-je utiliser ?”

Vous devrez rédiger un texte répondant au cas suivant. Évadez-vous ! Et observez autour de vous ! Il existe de multiples façons d’apprendre avec ce qui nous entoure, de façon informelle. Et là justement est la richesse et le bénéfice, aussi bien pour nous que pour notre enfant !

Voici un exemple, afin de vous donner une idée : “Nous sommes à table en famille, et nous arrivons au dessert. Mon fils de 3 ans veut une pomme. Je lui coupe un premier bout en lui disant ça c’est UN. Puis un second bout en lui disant ça c’est UN. Je répète UN sur le premier puis UN sur le deuxième. Je les rassemble et je lui dis UN et UN, c’est DEUX”

Je pourrais également prendre d’autres supports durant le repas (son verre et le mien, mon couteau et sa fourchette, deux yaourts…) pour consolider cet apprentissage de 1 + 1 = 2.

Ainsi, mon enfant apprend à additionner, de façon informelle, en plein repas, en pratiquant concrètement. Il saura donc que 1 et 1 font 2 !

Modalités de participation :

  • Toute femme résidant en France Métropolitaine peut participer
  • Une participation par personne
  • Concours du samedi 1er décembre au samedi 15 décembre 2018.
  • Un groupe de jury désignera les 3 textes proposant l’apprentissage le plus original, ludique et bénéfique, de façon informelle.

Gains :

3 lots comprenant 2 cadeaux mis en jeu
  • 1 puzzle de calcul, comprenant un support, 30 cartes recto verso et 26 chiffres
  • + 32 cartes magnétiques de calcul, contenant 3 types de cartes ((chiffres, dessins et dés)

On reste dans le thème des mathématiques, toujours de façon informelle !

Les 3 gagnantes remporteront ces deux gains, mais également l’e-book de la formation complète Ummacademy (valeur 45€).

A vos commentaires, vos participations sont attendues avec impatience ! Vos écrits seront un grand bienfait pour toutes, et permettront d’en aider beaucoup dans leur instruction. Merci à vous !

Envie de ne rater aucun article ?

privacy Vos coordonnées ne seront jamais divulguées

 


ummacademy

Maman de 3 enfants instruits en famille depuis 2013. Assistante maternelle formée à la pédagogie Montessori. Auteure de 4 ouvrages, formatrice sur l'école à la maison, fondatrice des sites Apprends-Moi Ummi et Fiches Islam IEF

    "Concours Ummacademy : “quel est ton apprentissage informel ?”"

    • Naïma

      Salem Aleykoum
      Seules les mamans peuvent participer ?

      Baraka Allah u fiki

    • ummacademy

      Wa‘alaykum assalãm wa rahmatu Llãhi wa barakãtuh ma douce sœur Naïma
      wa fiki bãraka Llãh
      Pas obligatoirement, toute femme ou jeune femme peut participer

    • Myriam nedjalaoui bentchakal

      Salam aleikoum mes soeurs.
      Alors ma fille n’a que 2ans et demi mais j’essaie de commencer tout doucement..
      Ont a plusieurs petit canard pour le bain je les introduit dans le bain en les comptant avec elle.
      Ou encore en faisant un gâteau on casse les carrées de chocolat pour les mettres dans la casserole puis on compte un carrée et un autre carrée combien ya t’ il de carrée? Deux bien sur.. voilà

    • Umm AbdiLlah

      Alors pour moi j’ai des gourmants a la maison donc si je donne gateaux chocolat ou bonbon je dis je te donne un c’est tout ! Et des fois s’il sont treeees sage j’en donne deux et c’est tout (un ds chaque mains) et d’ailleurs j’ai bien ri avec le petit quand je lui donnais UN chocolat c’est tout il me disait oui oui puis revenais a la charge une fois le chocolat fini et je disais non non un seul! il me disais mais si!! Encore UN ! Enfait pour lui « je t’en donne qu’un » ca voulait dire un a la fois mdrrr sinon en lui faisant la toilette je disais UN nez UNE bouche DEUX oreilles (1et 2) DEUX pieds (1 et 2 ) et puis je demandais j’ai combien de mains? Et toi t’as Combien de yeux ? Ils ont tres vite compris Allahumma baarik

    • Umm AbdiLlah

      3fwaaaan trop partie ds mon explication j’en ai oublié le salam (((
      Salam 3leykunna akhawates ❤️

    • OumSoumaya

      Salemalikoum mes sœurs,
      Afin d’apprendre à compter à mon tout petit, j’utilise beaucoup la montée des escaliers car nous en avons à la maison . À chaque marche un chiffre, avec toujours le même rythme et jusqu’à 10. Ça se présente un peu comme un rituel, alors il accroche bien.
      Nous faisons également des petits mouvements de gym où l’on compte chaque mouvement effectué.
      Pour commencer avec les petites quantités, c’est souvent en rangeant les jouets dans le panier, ou bien lors de l’utilisation des feutres.
      Je vais souvent verbaliser, et répéter ma phrase. Je ne varie pas trop les supports au début, afin de garder une certaine habitude, ça permet à l’enfant de mieux enregistrer .
      Le tout avec un ton attirant son attention et présenté de manière ludique.

    • Fatna

      Salam alaykum,
      Apprendre à compter c’est partout et tout le temps! Par example, sous forme de chansons (« 1,2,3, nous irons aux bois… »), mais aussi en dénombrant dans la vie quotidienne (pour cuisiner ensemble, mettre la table, etc.). On peut aussi faire des activités ludiques avec des boutons et le chiffre écrit sur une une carte ou une feuille, et mettre le nombre de boutons correspondant sous chaque carte.

    • Oum youssouf

      Assalamu alaykoum
      Alors ici c’est 80% d’apprentissage en informel ^^
      Les supports utilisés sont variés cela peut être des aliments ou des jouets (des legos en general) ou tout objet du quotidien. Et surtout j’en profite pour leurs enseigner en meme temps du vocabulaire et/ou des valeurs (le partage l’entraide) de découvrir de nouvelles choses… ils ont beaucoup appris en informel.

      Je participe ^^

      Exemple: Nous sommes au supermarché au rayon des légumes. J’ai besoin de prendre des courgettes et des tomates. Je montre la courgette (afin qu’il sache comment se nomme ce légume) et lui dit que « jen met une dans le sac. Allez c’est à toi tu prends une courgette et tu la met dans le sac comme maman. Voilà il y a une et deux courgettes. » Puis je recompte avec lui le nombre dans le sac et l informe que « les courgettes sont vertes. » Puis nous faisons pareil avec les tomates sauf que je le laisse en autonomie afin de savoir s’il a assimilé le 1 et le 2.
      Puis en rangeant les courses dans le frigo nous procédons de la même maniere afin de réviser les chiffres appris. « Donne moi une tomate. » « Donne moi 2 courgettes. »
      Ainsi de suite..

      Voilà ma petite manière de faire.
      Bon je procède comme ça pour tout : quand on range les vetements dans l’armoire « donne moi une chaussette »
      Quand on casse les oeufs pour faire un gâteau « compte les oeufs avec moi »…
      Et ils ont vite appris et beaucoup de choses Allahumma baarek.

      Qu Allah nous facilite leur éducation.

    • Karima PIEYRE

      Assalamo alaykoum,

      Mon fils de 4 ans est en IEF depuis le début de cette année, j’ai très vite compris que les apprentissages informels ne l’intéressent absolument pas donc j’ai dû passer par les méthodes informelles. Il aime beaucoup faire les gâteaux et jouet avec la vaisselle dans l’évier donc j’en profite. Je le laisse casser les œufs (en sachant qu’on va se grincer les dents au moment de la dégustation 😀 ) et je fais semblant de ‘e pas faire attention à ce qu’ il fait. Il me demande :” maman je casse combien d’œufs ?” je réponds” “quatre”, alors il en casse 1, 2 et 3 et il me dit : “c’est bon ?” je lui demande de compter et il se rend compte qu’il lui reste un œuf à casser. Nous faisons pareil pour la farine, je lui propose qu’il mesure avec des petits verres pour pouvoir aller au-delà du chiffre 4. Puis une fois la pâte est prête il a le droit de dessiner avec son doigt (bien propre) un chiffre qu’on désigne et s’il l’a réussi il a le droit de se lécher le doigt… Et ça marche.
      L’autre méthode c’est avec des petites expériences, notamment avec le vinaigre et le bicarbonate. Il doit mettre 10 petites doses de bicarbonate dans un tube avant de rajouter le vinaigre et laisser le volcan surgir… Ses yeux se régalent et son cerveau enregistre. Que du bonheur

    • Umm Maryam

      Alaykoum salam wa rahmatoulah wa barakatouhou ma fille à 2 ans très étonné qu’elle a su d’elle même additionner spontanément… Comme j’aime me faire des tisanes en sachet (bon rapide à préparer même avec un bébé dans les bras) seulement J ai une habitude c est que je met 2 sachets pour un bol alors ma fille aime me copier donc de temps en temps pour elle un petit sachet de camomille alors un jour elle me reproche  » ummi toi tu as 2 tisane et moi 1 alors moi aussi tu me rajoute 1comme ça j’en aurai 2″ et la j’étais très surprise qu’elle me dise « 2 » à son âge soubhanalah en faite quand il aime une chose il imite ce qu’une personne fait ça peut être dans les détails nous même on ne s’en rend même pas compte et c’est spontané l’essentiel c est de discuter avec eux.. avec mon autre fille au même age je l’envoyer chercher une couche pour sa petite sœur le truc c est que j avais 2 âge une taille 2 et une taille 4 donc je lui ai appris à repérer la couche de sa soeur et la sienne avec les numéro inscrit dessus et quand on passer à la taille au dessus je lui apprenais à distinguer les chiffre et aussi avec la taille de la couche en la superposant elle voyait bien la différence, mine de rien elle a appris les chiffres jusqu’à 5 seulement avec de couche, elle était ravie de rendre à chaque fois ce service )), pareil pour mettre la table je ne lui disais pas faut que tu apprenne à compter mais je faisais en sorte que se soit inné donc je lui disais 5 verres elles comptait vite au début et sautait d’autre verres elle me prenais 7 verres et à table on les recompait et chaque jour soubhanalah tu vois le fruit de tes efforts…en faite avec tout ce que l’on fait au quotidien il y’a beaucoup de leçons informelles à saisir en les responsabilisants et surtout en les ecoutants soubhanalah c’est une ni3ma.
      Allahi sa3al

    • Aisha Oum Oubeydullah

      Salem aleykoum wa rahmatuLah wa barakatuh

      Ma fille n’a que 4 mois, mais j’ai déjà mes petites idées pour lui apprendre à compter d’une façon ludique.
      Chaque moment est propice pour l’apprentissage, alors pourquoi ne pas profiter d’une sortie ou d’un voyage en famille pour apprendre à compter tout en s’amusant.
      Exemple : on se promène et à chaque fois que nous voyons un oiseau/ une voiture rouge/ une fleur, la première qui le voit marque un point que l’on retient en levant un doigt en commençant par le pouce.
      Ensuite on fait l’addition de nos points en comptant le nombre de doigts levé. Le pouce + l’index + le majeur = 3 doigts levés donc 3 points

      Nous pouvons concilier l’apprentissage des nombres avec l’apprentissage des couleurs; dans cet exemple si nous disons que le but du jeu est de compter le nombre de voiture verte/ rouge/ bleu… tout en lui montrant un exemple de la couleur demander. Sous forme de jeu et même de compétition je pense que l’enfant est plus apte pour retenir les choses.

      Autre exemple à la maison cette fois ci : on joue à chercher des objets. Nous nous installons dans le salon et chacune notre tour nous devons aller chercher le nombre d’objet énoncé par l’autre.  » Trouve Deux petits objets de couleurs rose » ; « Trouve Un objet carré de couleur bleu ou vert » etc…
      Et plus on avance dans le jeu, plus on rajoutera de nouveau nombre. Ici aussi nous pouvons concilier l’apprentissage des nombres avec l’apprentissage des formes et des couleurs.

      Voilà pour moi. Baraka Allahu fik

    • Oumismail

      As salam alaikom wa rahmatoulLah,

      Ici on utilise ce qui nous entoure et ce qu’ils aiment surtt comme le jeu de dînette (assiettes, fruits et légumes…). Je fais des commandes , « je voudrais 2 poires…..et 2 pommes. » Puis je lui demande combien de légumes j’ai pris ? Et il décompte naturellement …puis nous faisons le rapprochement avec l’addition 2+2=4.
      (On peut le faire aussi en course, ça les amuse beaucoup de participer et les mets en valeur)

      Ou je lui demande de mettre la table pour 5 personnes (assiettes, verres, fourchettes)….alors il compte 1,2,3,4,5. Avec son tas, il fait 1+1+1+1+1=5

    • muslimaintheworld

      Assalamu alaikum,

      Alors pour l’introduction des chiffres j’ai souvent compté en faisant les choses, le nombre de cuillère de lait pour le biberon, ou en observant ce qui nous entoure, le nombre d’avion dans le ciel (bon en général pas plus que 2).

      Mon conseil serait:
      Si l’enfant connait deja les parties du corps, il est interessant de se servir de l’ablution (wudhu) comme moyen pour lui apprendre les chiffres. En introduisant les chiffres (un et deux) pour chaque partie du corps: une bouche, un nez, deux mains… cela permet aussi d’introduire la droite et la gauche. Il est primordial à mon avis de faire cela en français et en arabe quel que soit l’âge le plus tôt le mieux (voir d’autres langues). Il est aussi possible d’introduire le chiffre 3 en comptant le nombre de répétition pendant le wudhu.

      Si l’enfant est intéressé par les moyens de transports, il est possible de compter les roues aussi.

      Comme mentionner aussi par d’autres soeurs, utiliser les jouets, les choses de la vie quotidienne (comme mettre la table, ranger les courses, le linge…) qui sont autant d’outils à notre disposition pour apprendre. Apprendre avec ce qui nous entoure et ce qui est concret pour l’enfant.

      Je pense qu’il est important de connaitre son enfant et ce qu’il aime et de l’intégrer dans son apprentissage informel.

      Ah et la répétition est la clé pour les plus petits!

Un petit commentaire ? Tu as la parole !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.