École à la maison et socialisation ne font généralement pas bon ménage, pour ceux qui ne connaissent pas. La toute première inquiétude des proches, lorsque l’on fait à la maison, est la socialisation. Ils peuvent croire et penser que l’enfant n’aura aucune vie sociale du fait qu’il n’ira pas à l’école. Et pourtant… C’est quoi la socialisation en réalité ? La socialisation ce n’est pas du tout ce que l’on voit aujourd’hui, dans ce monde d’adultes, où le virtuel prend place… Des réseaux en abondance, un manque de communication directe, un repli sur soi-même et sur le monde. Non, ce n’est pas cela.

Wikipédia nous explique ce qu’est la socialisation : “La socialisation est le processus au cours duquel un individu apprend à vivre en société, durant lequel il intériorise les normes et les valeurs, et par lequel il construit son identité psychologique et sociale”.

L’enfant développe t-il cette socialisation dans une même salle de classe, avec les mêmes élèves et la même enseignante ? Est-ce réellement ce cadre-ci la société ?

En faisant l’école à la maison, nous allons justement diversifier et multiplier ces processus de socialisation, en variant aussi bien les environnements, que les personnes côtoyées.

École à la maison et socialisation

Les sorties en plein air

Il s’agit de la première chose à laquelle le parent pense : les sorties en plein air. Effectivement, les sorties sont un bon moyen de socialisation. Elles peuvent être au parc, devant la maison, dans le jardin en apercevant les voisins. Ces multiples endroits découverts sont une réelle source de richesse pour l’enfant mais également pour le parent : rencontrer de nouvelles personnes, découvrir de nouveau lieux. Un pique-nique près du lac, faire du vélo du roller ou de la trottinette sur un chemin sécurisé. Tout est bénéfique, en tant que sortie extérieure, pour que l’enfant développe et son apprentissage et sa socialisation. Il rencontrera différentes personnes, peut être qu’il n’a jamais vu. Peut engager un dialogue, tisser les liens, poser des questions. Mais il découvrira aussi son environnement, la nature, les animaux. Un grand bol d’air frais qui permet également de se connecter avec l’extérieur, en prenant un grand bol d’air frais.

Le parc, le jardin, la forêt, la campagne… Tous les lieux sont propices à la socialisation.

Le sport

Le club

L’enfant a besoin de sport, dès petit, et cela est indéniable. Le sport pour l’aider à grandir, se développer, mais aussi s’épanouir. Un sport minimum recommandé pour son bien être. L’instruction à domicile permet justement cette pratique en pleine forme, sans contrainte. À pratiquer un sport à l’année, l’enfant rencontrera ses camarades, apprendra à les connaître, à jouer avec eux, et pourra en faire de réels amis. Aussi, si les parents le peuvent financièrement, nul mal à ce que l’enfant pratique plusieurs sports, 2 voire 3. Tant qu’il en a l’envie, le goût et les capacités physiques et mentales, nul mal à lui mettre à sa disposition plusieurs sports ! Les sports en club étant assez coûteux, le parent peut bénéficier d’aides, comme l’aide à la licence à demander auprès du conseil départemental de sa ville (certaines villes la propose). Il faut compter une centaine d’euros à l’année selon le sport choisit.

Les écoles de sport

Les parents pourront, en parallèle d’un club, inscrire leur enfant aux écoles de sports (auprès de la mairie). Ces écoles de sport proposent à l’enfant une année de sport pour moins de 30€ (voir auprès des mairies) et permettent à l’enfant de varier chaque année (découverte des sports). Ainsi si le parent le souhaite il pourra poursuivre l’inscription de ce sport par le club. Il y a une réelle diversité au niveau des sports proposés (aïkido, aviron, badminton, baseball, basket, BMX, cyclisme, football, équitation, escalade, escrime, gymnastique, tennis, tir à l’arc…) et sont accessibles généralement à partir de 3 ans jusqu’à 15 ans. L’avantage, c’est que cela aide à la diversité et la découverte des sports, mais surtout un bénéfice financier : pour l’équitation par exemple, compter 700 euros minimum en club, contre une trentaine en école de sports. Ainsi les foyers les plus modestes pourront offrir à leurs enfants un sport de qualité avec peu de moyens financiers.

Nous concernant, chaque année depuis 5 ans, nous passons par le club et par les écoles de sports, au grand plaisir de nos enfants !

Les ateliers

L’enfant a parfois besoin de souffler, et nous aussi ! Ainsi, sortir du domicile et aller vers de nouveaux gens est une mission très riche. Il existe plusieurs ateliers pour les enfants, notamment ceux proposés par Leroy Merlin et Cultura. Ce sont des activités manuelles, où l’enfant est pris en charge du début à la fin. Le tarif est annoncé en amont et le matériel est fourni. L’enfant ainsi s’épanouira dans un cadre autre que celui du domicile, avec des enfants et un adulte. Il pourra échanger, partager, et faire part de sa créativité. Ce sera un moment pour lui, mais aussi un moment pour vous (j’apprécie les 2h que je passe seule), afin de mieux vous retrouver et découvrir un magnifique support réalisé !

Le musée

C’est le lieu à ne surtout pas manquer pour développer la socialisation : on découvre des passionnés, qui transmettent ce qu’ils aiment. Enfants, petits ou grands, chacun à sa place. C’est un lieu d’apprentissage, où l’on s’évade sans quitter sa ville. Les musées sont ouverts à tout public et proposent des remises pour les familles nombreuses. Les tarifs sont très abordables et la diversité des expositions est riche. Ainsi maintenir un rythme de visite est très bénéfique pour le foyer, et ainsi partir à l’aventure ! Ne pas hésiter à consulter le site du musée de la ville, de nombreux documents en rapport avec le thème sont proposés gratuitement afin d’accompagner la visite.

En faisant l’école à la maison, personnellement, nous nous sommes présentés en tant que groupe IEF (7 mamans et une quinzaine d’enfants), et nous nous sommes vues avoir l’entrée gratuite, étant considérés comme un groupe scolaire ! Une belle économie non négligeable et appréciable.

Les médiathèques / bibliothèques

Pour nous, l’un des lieux préférés. On y retrouve ces petits enfants qui font l’école à la maison, mais aussi ceux qui sont instruits dans le public. Les bibliothécaires, ces multitudes d’étagères remplies de livres, ces poufs confortables. Parfois on y prend place sans même bouger ni réfléchir. Juste se poser et observer. C’est un lieu riche d’enseignement, aussi bien par la lecture que par les personnes. On discute, on échange, on partage. Un lieu de socialisation très prononcé à ne surtout pas manquer ! La majeure partie des bibliothèques propose projections, ateliers, raconte-tapis, et ce gratuitement. Pour l’emprunt des livres, cela nécessite une adhésion annuelle, généralement gratuite pour les habitants de la ville.

Les ludothèques

Les ludothèques sont des aires de jeux, bien souvent couvertes, où l’enfant y a accès en totale liberté dès 6 ans, accompagné de son parent avant. Elles nécessitent généralement une adhésion à l’année (nous concernant, 7€) permettant d’accéder aux lieux mais aussi d’emprunter des jeux / jouets. Elles proposent une multitude d’objets à disposition de l’enfant : jeux de société, construction, costumes… Chacune a son règlement mais le principe reste le même : s’amuser entre enfants, échanger entre parents, partager autour d’un goûter, emprunter des jouets régulièrement et permettre à bon nombre de profiter (les jouets et jeux étant, neufs, très coûteux et pas accessibles à tous les foyers). Ainsi l’enfant pourra diversifier. De plus, cela lui apprendra le respect des choses qui ne lui appartiennent pas, être responsable de ce qu’il emprunte, et apprendre à jouer en société avec d’autres enfants (partager notamment).

Dans le même principe que les ludothèques existent les LAPE (Lieux d’Accueil Parents Enfants), destinés aux plus petits jusqu’à l’âge de 3 ans. Un lieu où figurent de multiples jeux qui leurs sont uniquement destinés. Durant ces moments de jeux, les parents sont amenés à échanger, partager un goûter. Bien souvent des interventions de professionnels ont lieu, autour des thèmes de l’enfance et l’éducation.

Les voyages

Le meilleur des moyens de socialisation : les voyages. Bien que cela reste de plus en plus accessibles financièrement, les voyages restent ceux que l’on envisage le moins par rapport à leur coût. Et pourtant nul besoin de partir à l’autre bout du monde ! Rendre visite aux Lillois et découvrir leur accent, ou encore les Marseillais et observer leur mode de vie : chaque région en France est différente, et les habitants le sont aussi. Ainsi on peut voyager au sein de son propre pays, avec peu de moyens, et découvrir de nouvelles choses : montagnes, villes, campagne. Les gens ne vivent pas tous de la même manière, ne parlent pas tous avec le même accent, et ont des quotidiens différents. La socialisation, c’est ça : des lieux, des habitudes, des gens… différents.

Pour ceux qui auront les moyens, partir plus loin est évidemment une bonne chose, puisque la socialisation s’élargira. On ne passera plus d’un accent à un autre mais d’une langue à une autre. Plus d’une ville à une autre mais d’un pays à un autre. On passera d’une origine à une autre, d’une culture à une autre, d’une religion à une autre… On passera un peu du tout… au tout !

Le parent fait les causes pour que son enfant se socialise, néanmoins il reste bon de faire la distinction avec le caractère de l’enfant. Certains multiplieront les activités et les sorties, mais l’enfant restera introverti, n’allant pas vers les autres. Il s’agit donc de son caractère, et en aucun cas le parent doit contraindre l’enfant à changer.

Quelle est pour vous la première chose pour socialiser votre enfant ? Que faîtes-vous pour qu’il s’intègre à la société ? N’hésitez pas à compléter cette liste !

Envie de ne rater aucun article ?

privacy Vos coordonnées ne seront jamais divulguées


ummacademy

Maman de 3 enfants instruits en famille depuis 2013. Assistante maternelle formée à la pédagogie Montessori. Auteure de 4 ouvrages, formatrice sur l'école à la maison, fondatrice des sites Apprends-Moi Ummi et Fiches Islam IEF

    "École à la maison et socialisation"

    • Mathilde

      Assalam alaykoum. La cueillette de fruits et légumes, la ferme pédagogique et ses ateliers..

    • ummacademy

      Wa‘alaykum as salãm wa rahmatu Llãhi wa barakãtuh Mathilde
      De bonnes idées qui seront rajoutées dans cet article sous peu
      Merci à toi !

    • Oum An

      Salam aleykoum ! Justement je suis en plein dedans j’hesite grandement à mettre mon enfant à l’école à cause de la socialisation et aussi surtout car il demande après l’ecole ! pour moi ça lui permetterai de se detacher de moi et savoir jouer avec d’autres enfants sans que je sois là. Exemple au parc parfois nous arrivons il n’y a personne et dès que quelqu’un arrive il reste près de moi à regarder les enfants jouer… Et comment faire pour ce creer un petit reseau de mamans qui font IEF ?

    • ummacademy

      Wa‘alaykum assalãm wa rahmatu Llãhi wa barakãtuh ma soeur Umm An !
      Si ton enfant demande après l’école, c’est qu’il a un besoin à combler. Généralement ce sont les “copains”. Si un enfant instruit à domicile voit ses amis, et fait, comme précisé dans l’article, de riches sorties, il ne réclamera nullement l’école puisque ses besoins seront comblés.
      Concernant le parc, peut être est-il simplement introvertit, et comme je l’ai stipulé, cela peut être son caractère qui est comme cela. Il faut lui laisser le temps sans le contraindre.
      Pour créer un petit réseau de mamans qui font IEF (voire une association), si tu connaîs quelques mamans de ta ville, alors par le bouche à oreille. Sinon je t’invite à découvrir la mappemonde mise en place pour les mamans qui font l’école à la maison. Chacune est localisée, et peut prendre contact avec toute inscrite près de chez elle. Voici le lien t’informant des modalités d’inscription : https://www.ummacademy.fr/se-retrouver-entre-mamans-qui-font-lecole-a-la-maison/

      Baraka Llahu fiki !

    • Oum An

      Baraka’Allah ou fiki pour tes conseils

    • ummacademy

      wa fiki bãraka Llãh avec plaisir

Laisse un commentaire

Ton adresse mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.