Lorsque l’on atteint l’âge adulte, on se dit souvent, pour ne pas dire la majeure partie du temps, que ce que l’on a appris à l’école ne nous a pas servi. Tout du moins, certaines choses. Les matières scolaires, dans leur globalité, sont très bénéfiques et utiles. En faisant l’école à la maison, on sort justement du cursus scolaire public, on sort du moule. A partir du moment où l’on comprend que chaque chose nous entourant peut servir à un apprentissage, le travail est très aisé et l’instruction devient naturelle (aussi bien pour l’enfant, que pour l’adulte).

A quoi servent les matières scolaires ? Comment les transmettre ?

Les mathématiques ?

Les mathématiques nous poussent à avoir une pensée précise, à raisonner logiquement. Cela sert également à calculer, mesurer et faire de la géométrie. C’est un peu comme une langue étrangère parfois difficile à comprendre, avec ses codes. Les débouchés ? Médecin, ingénieur, financier… Les mathématiques sont partout autour de nous !

On utilise les mathématiques quand :

  • Je regarde le temps de cuisson restant de mon poulet,
  • Mon époux coupe un gâteau équitablement,
  • La caissière compte l’argent restant dans sa caisse,
  • Mon enfant range ses jouets dans le placard, ses livres sur l’étagère : la structuration dans l’espace,
  • Ma fille range ses Kapla en les comptant.

Le français ?

Le français nous permet de lire et écrire avant toute chose ! C’est la matière mère de toutes les autres. Lire, c’est s’évader. Découvrir le monde de l’imaginaire, rêver, ressentir des émotions. Écrire, c’est transmettre des informations, partager, garde une trace visuelle de ce qu’il y a dans la tête.

On côtoie le français quand :

  • On fait un jeu de société et que mon enfant lit les règles,
  • J’écris une lettre à mes parents,
  • Je lis une histoire à mes enfants,
  • Mon fils cherche un mot qu’il ne connait pas (dictionnaire illustré).

Les sciences ?

Les sciences nous permettent de comprendre les éléments naturels, tels que la nature, le corps humain, les planètes. Cela pousse à la curiosité et à la responsabilité. On fait des expériences avec nos mains, et on découvre. On passe toujours par le raisonnement, jamais au résultat directement ! Et surtout, la pratique !

On fait des sciences quand :

  • Mon bébé prend son bain et observe ce qui flotte et coule dans la baignoire,
  • L’aquariophile s’occupe de son aquarium,
  • Le commerçant utilise l’ordinateur (envoyer un mail, rédiger un article, trouver des informations) et fait des activités manuelles (fabriquer un mobile, une voiture…),
  • On se rend en famille dans des club de nature ou on consulte des documentaires scientifiques. Et pourquoi ne pas découvrir la merveilleuse cité des sciences ?

L’histoire ?

L’histoire nous permet de remonter le temps, de savoir comment les gens vivaient autrefois. Cela pousse également à développer le sens critique (personnel) et comprendre ainsi peut-être pourquoi nous en sommes là aujourd’hui.

On fait de l’histoire quand :

  • Mes enfants jouent au Roi et à la Reine,
  • Ma fille se demande pourquoi un jour est férié,
  • On visite un château en famille,
  • Mon époux regarde les informations ou consulte les actualités (journaux).

La géographie ?

La géographie sert à devenir un explorateur ! De notre village, ville ou même région, pays. Il est ainsi facile de comprendre comment les gens de notre planète vivent et transforment leurs territoires, mais également pourquoi il y a des pays ou des villes pauvres.

On fait de la géographie quand :

  • Ma famille part en vacances,
  • L’homme d’affaires voyage en voiture, ou en train,
  • Le météorologue présente une carte,
  • On va au marché acheter les fruits et les légumes, ainsi découvrir leurs pays d’origine,
  • On déménage,
  • Je marche dehors (découverte des rues, paysage, lever/coucher du soleil…).

L’éducation civique ?

L’éducation civique sert à bien vivre ensemble, à connaître les règles mises en place dans le pays de résidence. C’est aussi accepter, au sein d’un foyer par exemple, à accepter les règles des adultes et à se respecter mutuellement par l’écoute et le dialogue. Peu importe les différences d’origines et de religion, de force ou faiblesse.

L’éducation civique, c’est quand :

  • Je respecte le code de la route,
  • Mes enfants sont polis,
  • Nous n’utilisons pas la violence,
  • Mon foyer respecte chaque être peu importe son origine ou sa couleur de peau.

Vous l’aurez compris, toutes les matières scolaires sont bénéfiques, et peuvent être exposées et transmises de façon informelle sans même en informer l’enfant. Ainsi est le meilleur apprentissage, celui sans être assis sur une chaise pendant 8 heures par jour avec des tas de cours écrits !

Prenons l’exemple avec un jouet : des Legos. Avec les legos, je peux apprendre à mon enfant les couleurs. Les formes. Dans plusieurs langues : en français, en anglais, en arabe… Je peux lui épeler le mot.  Lui apprendre aussi la matière, le terme “solide”, avec pour synonyme “dur”. Enfin il peut apprendre à additionner, soustraire, mais aussi multiplier et diviser !

N’est-ce pas une réelle richesse ? Juste avec une boîte de Legos ! C’est simplement incroyable.

Comment transmettez-vous ces matières scolaires à vos enfants ? De façon formelle ou informelle ? Si informelle, avec quels outils ?

Envie de ne rater aucun article ?

privacy Vos coordonnées ne seront jamais divulguées

 

 


ummacademy

Maman de 3 enfants instruits en famille depuis 2013. Assistante maternelle formée à la pédagogie Montessori. Auteure de 4 ouvrages, formatrice sur l'école à la maison, fondatrice des sites Apprends-Moi Ummi et Fiches Islam IEF

Un petit commentaire ? Tu as la parole !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.