Annonce, annonce : instruction obligatoire à 3 ans !

À compter de la rentrée 2019, les enfants de 3 ans et plus devront être scolarisés. Cette décision, annoncée par Emmanuel Macron en mars 2018 a suscité un réel intérêt auprès des parents instruisant leurs enfants au domicile.

L’âge obligatoire d’instruction de 6 ans à 3 ans

L’âge était jusqu’à présent fixé à 6 ans, depuis 1882 lors du vote de la loi Ferry. L’enfant doit être instruit jusqu’à ses 16 ans, et cela reste inchangé depuis 1959 (avant cette date, l’âge était fixé à 14 ans). Dès 2019, les enfants de 3 ans devront être scolarisés. La mesure a été votée le mercredi 13 février 2019 au soir, :

  • 108 votants
  • 106 suffrages exprimés
  • POUR : 95
  • CONTRE : 11

La mesure a donc largement été votée… Les députés ont approuvé l’article 2. Le projet de loi reste en cours de discussion à l’Assemblée, puis doit être étudié au Sénat et enfin revenir à l’Assemblée pour lecture finale. En toute lucidité, l’instruction sera obligatoire à 3 ans à la rentrée.

Et dans les autres pays ?

L’âge obligatoire d’instruction dans la majeure partie de l’Europe est similaire à celui de la France anciennement (6 ans) :

  • Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Finlande, Italie et Suède : 6 ans
  • Espagne, Grèce, Hongrie, Pays-Bas et Royaume-Uni : 5 ans
  • Chypre : 4 ans et 8 mois
  • Luxembourg et Suisse : 4 ans

La France est donc, désormais, le pays adoptant l’âge de l’instruction obligatoire le plus précoce.

Quelques chiffres…

En France :

  • 2 522 282 élèves en école maternelle.
  • Parmi eux, 92 885 ont moins de 3 ans
  • 788 070 ont 3 ans,
  • 809 062 ont 4 ans
  • 832 265 ont 5 ans et plus.

Effectivement, nous constatons que plus l’enfant est petit, moins il côtoie l’école publique.

Comment ça va se passer dans le public ?

Les mamans désireuses de scolariser leur petit bout dans le public verront un changement quant à leur quotidien, surtout si elles n’ont jamais scolarisé leur enfant en maternelle. Aucun retard toléré, aucune absence, sauf sur justificatif. En cas de non justification, l’établissement scolaire peut saisir la justice : les parents encourent alors jusqu’à 135 € d’amende. Les enfants devront se conformer aux horaires stricts des cours, sûrement se réveiller plus tôt le matin que d’ordinaire, en sortant dans le froid avec leurs petits cartables…

Et en faisant l’école à la maison ?

A la maison, pour les parents instruisant leurs enfants, nul changement. Ils devront déclarer la scolarité par écrit de leur enfant auprès de la mairie de leur ville ainsi que le Directeur Académique des Services de l’Éducation Nationale (DASEN). Ils pourront souscrire ou non un cours par correspondance (le mieux étant de souscrire au moins la 1ère année d’école à la maison, le CPC restant une sécurité lors des contrôles). L’enfant est contrôlé la première année par l’inspection académique (puis chaque année) et par la mairie (tous les deux ans). Cela reste donc inchangé, et pour les parents pratiquant l’école à la maison depuis des années, nulle modification. Pour les parents débutant l’école à la maison, cela peut être une pression dans le sens où ils partiront sur un apprentissage précoce, avec des inspections nouvelles pour eux.

Néanmoins, les députés parlent d’un renforcement du contrôle à domicile… Qui est déjà actuellement, bien cadré.

Concrètement, à la maison, aucun changement si ce n’est que la première année où l’enfant travaillera de façon peut être plus formelle (CPC)… Dans le public, bien plus contraignant pour les parents, entre les allers-retours, les journées chargées et l’obligation de présence chez des tout-petits…

A la rentrée 2019, qu’avez-vous prévu ? École à la maison ou école publique ? Quel âge ont vos enfants ?

Envie de ne rater aucun article ?

privacy Vos coordonnées ne seront jamais divulguées


ummacademy

Maman de 3 enfants instruits en famille depuis 2013. Assistante maternelle formée à la pédagogie Montessori. Auteure de 4 ouvrages, formatrice sur l'école à la maison, fondatrice des sites Apprends-Moi Ummi et Fiches Islam IEF

    "Instruction obligatoire à 3 ans en 2019"

    • oum wassim

      salem3leyki wa ramoutAllah wa baraketou, tout d’abord barakAllahoufiki pour tout le travail ke tu fai et ke tu partage cela nous encourage..je rappel que la loi n’est pas encore passé un projet de loi est en cours et que l”instruction en famille sera peu etre obligatoire a la rentrée et non l’ecole ne nous feson pas peur lol…kheir inchAllah qu’Allah préserve nos enfants et les guides dans le droit chemin qu’Allah nous facilite toutes

    • ummacademy

      Wa‘alaykum assalãm wa rahmatu Llãhi wa barakãtuh ma sœur Umm wassim
      Tu as tout à fait raison
      Oui bien entendu je parle d’instruction et non d’école. Hormis l’âge obligatoire rien ne change, l’école n’est nullement obligatoire et ne le sera pas même si cette loi passe

Un petit commentaire ? Tu as la parole !