On est souvent après nos enfants à leur répéter en permanence “arrête de bouger”, “fais attention”, “tu es maladroit”. Mais les conditions sont-elles propices à la réception de ces remarques ? Nous regardons généralement en surface sans chercher en profondeur : l’attention de l’enfant, c’est compliqué, et ce n’est pas lui qui la gère !

Téléchargez gratuitement la fiche explicative de l’attention pour votre enfant en fin d’article ! 

L’attention de l’enfant, comment ça fonctionne ?

On va imaginer l’attention de l’enfant comme une lampe, qui se met en marche dans la tête dès qu’on l’allume. Elle n’est pas toujours allumée. Le cerveau, lui, c’est la batterie de cette lampe. Pour faire fonctionner cette dernière, comme toute lampe, il aut appuyer sur un ou plusieurs boutons. Une fois allumée, cette lampe permet d’être concentré et de réussir ce que l’on fait.

Les 4 boutons de la lampe de l’attention

Le bouton 1 : position veille en permanence

Ce bouton 1 s’allume automatiquement dans le cerveau lorsqu’on en a besoin. Par exemple, si une voiture arrive, le bouton s’allume pour prévenir d’un danger : “Attention, prudence !”.

Le bouton 2 : la lampe reste longtemps allumée

C’est le cas lorsque l’enfant fait un devoir par exemple. Ce bouton permet à l’humain de faire un effort continu (là je suis personnellement sur le bouton 2 au moment où je rédige cet article ^^), et ne pas l’abandonner. C’est un effort important car l’attention doit être présente pleinement afin de ne rien oublier (que ce soit dans cet article, ou dans le devoir de l’enfant ^^). Il s’agit de l’attention soutenue.

A lire : comment se concentrer à l’école ?

Le bouton 3 : déclenchement d’un faisceau laser qui éclaire quelque chose de précis

L’enfant ne porte son attention que sur ce qu’il éclaire avec sa lampe, et il reste bien concentré. Tout ce qui est autour de lui, il ne le perçoit pas et en fait abstraction. Un enfant concentré sur un bricolage n’entendra pas sa maman l’appeler pour le dîner par exemple. Il ne le fait pas exprès, sa lampe de l’attention n’éclaire que ce qu’il fait ! C’est l’attention focalisée

Le bouton 4 : allumage de deux cibles quasi en même temps, pour faire 2 choses difficiles

L’enfant appuie régulièrement sur ce bouton 4 sans même s’en apercevoir : écouter une dictée tout en l’écrivant, par exemple. C’est l’attention partagée.

A lire : comment améliorer la concentration des enfants ? 

Selon l’activité effectuée, l’enfant appuie sur les boutons 2, 3, et 4 en même temps ou séparément.

Quand la lampe de l’attention ne fonctionne pas bien…

L’attention bouge en permanence et se déplace partout. Mais parfois, l’enfant, peut ne pas être capable d’appuyer sur les boutons. Pour causes : fatigue, distraction, préoccupation, angoisse, tristesse, colère… Ou même encore par les causes environnementales : déménagement, bruit…

Dans ces cas-ci, la lampe de l’attention ne s’éclaire pas toujours, ou bien elle s’éteint. Alors l’enfant gigote, se lève, est maladroit… Et là, quelle est la réaction de l’adulte ? Les remarques, les réflexions…

Avez-vous compris tout ce cheminement ? L’enfant n’est pas la cause de ce manque d’attention, mais plutôt il la subit.

Alors aidons-les, à allumer leurs petites lampes  ))

Source : 100% attentif, 30 jeux pour gagner en attention et en concentration 

Je télécharge gratuitement la fiche explicative de l'attention pour mon enfant !

privacy Vos coordonnées ne seront jamais divulguées

 

 

 


ummacademy

Maman de 3 enfants instruits en famille depuis 2013. Assistante maternelle formée à la pédagogie Montessori. Auteure de 4 ouvrages, formatrice sur l'école à la maison.

    "L’attention de l’enfant, comment ça fonctionne ?"

    • Mari

      As salamu’aleykum

      Quand on dit à un enfant : « concentre toi »
      « Ou arrête de te déconcentrer! » , «  reste concentrer »…
      que répondre à l’enfant qui te demande :

      « C’est quoi concentrer ? » de façon simple et concise svp ?

    • ummacademy

      Wa‘alaykum as salãm wa rahmatu Llãhi wa barakãtuh Mari
      Tu peux gratuitement télécharger la fiche explicative pour l’enfant, en lui présentant les différentes lampes. L’enfant comprend beaucoup par les images.
      Pour expliquer de façon simple, tu peux lui dire, en reprenant les lampes du cerveau, que l’attention est lorsque la lampe est allumée quand il fait ou qu’on lui demande telle ou telle chose. Et que l’attention est absente lorsque cette lampe est éteinte, donc qu’il n’est pas en train de faire l’action, ou même d’écouter une demande. Enfin, l’informer que l’attention est importante pour faire les cours par exemple.

Laisse un commentaire

Ton adresse mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.