Les méthodes de lecture… Chez Ummacademy, c’était méthode syllabique. Et chez vous ?

On parle de plus en plus des méthodes de lecture, en se demandant laquelle fait ses preuves. Nous avons eu pour preuve que l’école publique engendrait des enfants dyslexiques, avec la méthode globale. Et nous avons eu pour preuve, personnellement par exemple à la Ummacademy, que la méthode syllabique était raisonnée et très bénéfique (lecture fluide à 4 ans, à 5 ans lecture de romans). Quelles sont donc ces deux méthodes dont nous parlons ?

Les méthodes de lecture : syllabique, globale ou semi globale

La méthode syllabique

Syllabique, c’est la syllabe. Un mot est composé de syllabes. Il suffit de tendre l’oreille pour ainsi décomposé un mot : ma-man, pa-pa, to-ma-te

En premier temps, l’enfant apprend le son des lettres (et non le nom). Exemple : la lettre B donne le son “be”. Sans trop insister.

Dans un second temps, l’enfant associe une consonne avec une voyelle. Exemple : la lettre B avec le A, cela donne le son “be” avec “a” soit “ba”. Il faut une grande concentration mais surtout une bonne compréhension pour arriver à accoler les deux. Une fois que l’enfant a compris, il continue de s’entraîner avec ces lettres pour faire des mots simples, tels que papa, bébé, tomate.

Progressivement, il va aborder les syllabes plus complexes, ou un son est composé de plusieurs lettres. Exemple : le o suivi d’un n fait “on”. Donc la syllabe t + on = ton. Pareil pour ain, eur, eu, ou.

Par cette méthode, l’enfant pourra aisément lire un mot totalement inventé qu’il n’aura jamais vu, car il connaîtra chaque son de lettre.

De nombreux ouvrages aident justement à cette méthode de lecture et engendrent de nombreux résultats satisfaisants.

La méthode globale

Les mots sont souvent illustrés par une image. L’enfant observe l’image, puis le mot. Il l’écoute, et le répète. Généralement les premiers mots restent “papa”, “école”, “maman”, “manger”, “cantine”…

Ensuite, lors d’une séance de langage, l’enfant compose une phrase en utilisant les mots de la collection. L’enfant saura lire la phrase, car il l’aura apprise visuellement.

Puis on procède de la même manière avec les mots nouveaux.

Par cette méthode, l’enfant doit apprendre de façon mécanique chaque mot en l’ayant écouté et vu. Il ne connaît pas le son des lettres et hélas ne sait pas réellement lire s’il n’a pas vu tel ou tel mot.

La méthode semi-globale

C’est désormais la plus répandue à l’école publique.

On débute par la méthode globale comme base d’introduction à la lecture. Puis sont communiquées les clefs de la méthode syllabique. Il s’agit d’un mélange des deux méthodes citées précédemment.

Quelle est pour vous la meilleure méthode ? Si vous avez apprit à vos enfants à lire, quelle méthode de lecture avez-vous utilisé ?

Envie de ne rater aucun article ?

privacy Vos coordonnées ne seront jamais divulguées


ummacademy

Maman de 3 enfants instruits en famille depuis 2013. Assistante maternelle formée à la pédagogie Montessori. Auteure de 4 ouvrages, formatrice sur l'école à la maison.

    "Les méthodes de lecture : syllabique, globale ou semi globale. Laquelle choisir ?"

    • Nafissa

      Super article merci beaucoup moi je fait la 1 ere méthode mais je pense mixer un peu les deux

    • ummacademy

      Merci Nafissa avec plaisir
      Bel apprentissage à toi ! Et belles lectures ))

Laisse un commentaire

Ton adresse mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.