Ummacademy répond à vos interrogations ! Il y a des questions qui reviennent plus souvent que d’autres. Beaucoup de foyers sont soucieux car justement ils ne trouvent pas réponse à leurs questions. Aujourd’hui, nous allons voir toutes les questions que peut se poser un couple désireux de faire l’école à la maison. Plus de doutes, que des certitudes !

Questions autour de l’école à la maison

“L’école est-elle obligatoire ?

Beaucoup le croient et cela est une grosse erreur. Nous pouvons même entendre ces propos d’autrui lorsque nous affirmons que nous faisons l’école à la maison “mais, l’école est obligatoire !”. Et bien non. Il y a un fort manque d’information, ou peut-être que ça leur convient de dire cela. Maternelle, primaire, collège ou lycée, l’école n’est pas obligatoire. Ce qui est obligatoire, c’est l’instruction, qui peut être donnée aussi bien à l’école publique qu’au sein du foyer. L’école à la maison, c’est un droit, cadré et respecté. Inscrire son enfant à l’école publique, ce n’est pas une obligation.

Article L131-2 : L’instruction obligatoire peut être donnée soit dans les établissements ou écoles publics ou privés, soit dans les familles par les parents, ou l’un d’entre eux, ou toute personne de leur choix. Un service public de l’enseignement à distance est organisé notamment pour assurer l’instruction des enfants qui ne peuvent être scolarisés dans une école ou dans un établissement scolaire.

“En faisant IEF, mon enfant ne sera pas sociable”

Que signifie tout d’abord “sociable” ? Cela signifie être en société. Prenons deux cas concrets :

  • L’enfant A qui va à l’école publique, durant une année scolaire, avec la même maîtresse et les mêmes camarades. Il fera une sortie annuelle. Il aura une activité sportive et partira une fois en vacances.
  • L’enfant B qui est instruit à la maison, durant une année scolaire, avec ses frères et soeurs et ses parents. Il sortira au quotidien dans des lieux différents pour apprendre (médiathèque, ludothèque, parc), et fera trois sorties annuelles (découverte d’un laboratoire, ferme pédagogique, caserne de pompiers). Il aura entre 2 et 3 activités sportives et partira deux à trois fois en vacances.

Être sociable, c’est être en société. Lequel de ces deux enfants est le plus inséré dans cette société ?

“Faut-il un diplôme pour faire l’école à la maison ?”

Il n’y a besoin d’aucun diplôme pour faire l’école à la maison.

“Comment puis-je instruire sans diplôme ?”

Si le parent opte pour l’école à la maison, nulle contrainte ni fatigue puisqu’il optera pour des cours par correspondance. Ainsi il relaiera simplement le cours à son enfant. Il a le rôle de transmetteur, non d’enseignant. S’il ne connaît pas le cours, nul mal, il découvrira avec son enfant, et ceci est bien meilleur.

“Comment instruire à plusieurs enfants ?”

Plus on a d’enfants, plus l’instruction sera aisée. En faisant l’IEF, nous adaptons la classe en fonction du niveau de l’enfant et non de son âge. C’est à dire qu’un enfant de 4 ans peut faire un niveau CP sans souci (ce qui a été le cas pour nos deux garçons). Ainsi, plusieurs enfants d’âges différents au sein d’un foyer peuvent faire le même niveau sans souci. Enfin, les cadets, même tout petit, peuvent aisément apprendre de façon informelle, juste par l’observation et l’écoute des cours de ses aînés.

“Comment financer l’école à la maison ? L’école publique est gratuite !”

L’école à la maison est un investissement mais bénéfique. En faisant quelques calculs nous constatons qu’elle n’est pas forcément plus chère que l’école publique. Pas de frais de cantine, de trajets. Nous avons la liberté de gérer le budget selon les charges. Nous pouvons également faire plusieurs économies en étant au sein du domicile. Il suffit de s’organiser financièrement et ainsi privilégier telle ou telle chose (cours par correspondance, voyages, sports…).

“Quels sont les avantages de l’IEF ?”

Les avantages de l’IEF sont très nombreux, mais parmi les principaux nous pouvons citer la liberté, l’utilisation de pédagogies informelles, les voyages en période scolaire, avoir un rythme souple, etc… L’IEF regorge de nombreux bienfaits !

“Comment convaincre mon mari ?”

Le choix de cette belle aventure est une décision familiale. Le mari doit donc être partant et d’accord. Comment le convaincre ? Progressivement. Sans le contraindre ni le brusquer. Mais en prenant en compte ses avis, en l’intégrant à cette aventure, en le faisant participer. Lui montrer également vidéos, documentaires et articles prouvant la réussite de l’école à la maison sera très bénéfique.

“Ma fille préfère l’école publique, comment lui faire aimer l’école à la maison ?”

Dans un premier temps : le dialogue avec cette petite fille. Pourquoi aime t-elle l’école publique ? La récré ? Les amies ? On ne peut dire qu’elle préfère l’école publique si elle n’a jamais été instruite à domicile. Il faut savoir qu’un enfant qui fait l’école à la maison, et qui a tout à sa disposition, que ses besoins sont comblés, n’aura aucune envie d’aller à l’école publique. S’il exerce un sport minimum, qu’il effectue des sorties ludiques et pédagogiques, que l’enseignement proposé est le bon, qu’il voit ses amis régulièrement, alors il ne demandera nullement l’école publique. Tous ses besoins seront comblés et l’école ne lui apportera rien de plus. Pour cela, c’est au parent de mettre en place différentes choses afin d’assouvir tous ses besoins.

“Est-ce que l’école à la maison est reliée au CNED ou pas du tout ?”

Le CNED est un établissement de cours par correspondance. Il n’est pas relié à l’école à la maison et nous avons tendance à l’associer. Le CNED reste très scolaire et n’est pas forcément conseillé dans le cadre d’une instruction à domicile, où justement nous privilégierons la souplesse. Il existe d’autres établissements de CPC bien plus souples et moins formels (les Cours Pi par exemple).

“Quelle procédure suivre lorsque l’on instruit son enfant à la maison ?”

Deux déclarations sont obligatoires : une auprès de la mairie et l’autre auprès de l’inspection académique. L’envoi se fait en lettre manuscrite où sera notifiée les coordonnées de l’enfant ainsi que la confirmation de l’instruction à domicile. Si un CPC a été choisi, le certificat de scolarité sera joint.

“Que faire si je déménage ?”

Si l’enfant est en âge obligatoire d’instruction, il faudra obligatoirement déclarer la scolarité à la nouvelle mairie et inspection académique, dans un délai de 8 jours. Il faudra également prévenir les anciennes afin qu’ils n’effectuent pas de contrôle.

“Quelles sont les aides financières pour faire l’école à la maison ?”

Le foyer peut bénéficier de l’ARS (allocation de rentrée scolaire) s’il souscrit à un cours par correspondance. La délivrance du certificat de scolarité lui permettra de bénéficier de cette aide. Si le parent ne souscrit pas à un CPC, l’aide ne lui sera pas accordée. En effet celle-ci est délivrée aux enfants scolarisés. Dans le cadre d’Instruction En Famille, il n’y a pas de certificat de scolarité donc pas de scolarisation. Certains établissements de CPC peuvent proposer des bourses et/ou des parrainages.

“Quels sont les contrôles ?”

Les contrôles sont au nombre de 2 : un par la mairie, un par l’Inspection Académique. Par la mairie, la première année puis tous les deux ans. Par l’Académie, la première année puis chaque année au minimum. Certains foyers ne sont pas obligatoirement examinés chaque année.

“Je suis divorcée, puis-je faire l’école à la maison sans l’accord de mon ancien mari ?”

Il faut obligatoirement l’accord des deux parents (qui disposent dans la majeure partie des cas de l’autorité parentale). Que ce soit pour une descolarisation du public ou une instruction à domicile. Le parent doit prendre contact avec l’autre par lettre recommandée avec accusé de réception. S’il n’y a aucun retour sous 8 jours, alors le parent ayant rédigé le courrier peut se lancer sur son choix d’école à la maison (avec appui d’un avocat). (Voir l’exercice de l’autorité parentale en milieu scolaire).

“Les cours par correspondance sont-ils obligatoires ?”

Les cours par correspondance (CPC) ne sont pas obligatoires. Le parent peut décider s’il veut faire l’école à la maison (CPC) ou Instruction en famille (avec ses propres supports) ou unschooling (sans aucun cours, mais très peu apprécié).

 

Les questions seront rajoutées au fur et à mesure à cet article. N’hésitez pas à poser les vôtres en commentaires !

Quels sont vos tracas et vos préoccupations sur l’école à la maison ?

Envie de ne rater aucun article ?

privacy Vos coordonnées ne seront jamais divulguées

 


ummacademy

Maman de 3 enfants instruits en famille depuis 2013. Assistante maternelle formée à la pédagogie Montessori. Auteure de 4 ouvrages, formatrice sur l'école à la maison, fondatrice des sites Apprends-Moi Ummi et Fiches Islam IEF

Un petit commentaire ? Tu as la parole !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.