Dans la formation Ummacademy, beaucoup de mamans inscrites ont énormément de craintes quant au contrôle de l’inspection académique. Et certaines mamans ne pratiquent pas suite à ces craintes. Il faut dire que beaucoup mettent en avant de mauvais arguments. Peut être par intérêt personnel ou commercial, et ainsi vont jusqu’à renfermer ces mamans dans la peur. Je l’ai toujours dis, et je le répète : les contrôles se déroulent bien ! C’est actuellement la période des convocations et des contrôles pédagogiques, et je sais que vous êtes nombreuses à vous interroger.

Aujourd’hui, une maman suivant la formation Ummacademy, que j’ai pu accompagner téléphoniquement, a décidé de témoigner. Pour vous, et pour elle aussi.

Témoignage du contrôle pédagogique

Présentation

Assalamou alaykom, voilà je me présente, je suis une maman qui a décidé cette année de faire l’ief à sa fille de 7 ans ( donc en ce1), le choix a été fait rapidement et sans regret Al-Hamdoulilleh…
J’ai choisi de suivre une formation de Ummacademy car je ne vous ment pas j’étais un peu perdu au début, et à chaque fois j’avais une question ou un problème au niveau de l’ief, elle était là pour me répondre… Et surtout me rassurer et me donner la force pour continuer… Car il y a des moments où on culpabilise et on manque de confiance et du coup on pense à tout arrêter…

La convocation

Le 4 novembre je reçois un courrier de l’académie nous invitant à être présents dans leurs locaux pour un contrôle pédagogique le 11 décembre… Olala !!! C’était l’horreur pour moi, je ne m’attendais pas que ça soit aussi rapide… J’ai passé plus qu’un mois stressée, angoissée… Et je transmettait sans me rendre compte mon stress à ma fille jusqu’au jour où j’ai eu Ummacademy au téléphone. Et j’avoue que cet entretien m’a soulagé et m’a donné confiance en moi et à mes compétences…

Le jour J

ON arrive au jour j : on s’est déplacé au local de l’académie à l’heure du rdv (9h du matin). On nous accueillie chaleureusement (je pense c’était pour nous mettre à l’aise) mais tout en restant méfiante, on nous invite à rentrer dans le bureau. A peine avoir échanger le bonjour, deux autres dames entre dans le bureau et nous informe qu’elles emmène notre fille pour lui faire passer un test dans une salle annexe. J’ai ressenti ça comme un enlèvement. J’ai vu le regard de mon mari j’ai compris tout de suite son ressenti il allait faire un commentaire concernant la scène mais je lui ai fait un regard pour lui dire non stp. Une fois le commentaire de mon mari évité l’entretien peut commencer.

Pourquoi l’école à la maison ?

L’inspectrice nous demande pourquoi ce choix de faire l’école à la maison ?

Tout d’abord nous avons choisi de faire l’école à la maison parce qu’on a le droit, et aussi parce que notre fille est bègue, nous voulions lui apporter une atmosphère plus calme et moins stressante avec l’école publique et tout ce qui va avec : le réveil tôt, petit déjeuner rapide, moquerie des enfants, moins de temps libre pour faire des activités en dehors, bibliothèque, sorties culturelles etc…

Elle est suivi par un orthophoniste depuis 2 ans, et le stresse la fait bégayer beaucoup plus, et surtout lorsqu’elle se met en colère quand on se moque de son bégaiement. Donc pour toutes ces raisons nous avons fait le choix de prendre cette décision de faire l’école à la maison et c’est un choix que nous ne regrettons absolument pas.
Et puis ça m’a rapproché de ma fille puisque c’est mon mari qui joue le plus avec les enfants. Donc du coup ma relation avec ma fille est plus harmonieuse. Et mon petit est plus à l’écoute quand il nous voit concentré et calme, il prend exemple sur sa sœur et fait du mimétisme, il veut aussi apprendre, écrire, etc… C’est vraiment une bonne chose de faire l’école à la maison.

Je suis désolée, j’ai détaillé le choix de faire L’IEF, mais attention !! Il faut surtout pas tout dire lol…
En me qui concerne j’ai dit à l’inspectrice que le choix a été fait principalement car ma fille bégaie et en plus car on a le droit de le faire, POINT.

Les supports

Ensuite on passe aux choses sérieuses. Donc je lui montre mon cahier de suivi ou si vous voulez le journal où je note tout ce qu’on fait, les matières étudiés et les compétences acquises…

Bon, elle m’a rien réclamé à ce niveau là, elle m’a demandé qu’est ce que j’utilise comme support sachant qu’elle a un compte rendu des cours-pi (oui je l’ai pas dit, m’a fait est inscrites aux cours par correspondance), puis je lui montre ses notes…

CONCLUSION: j’ai compris que l’inspectrice n’apprécie pas les cours par correspondance, du coup elle me conseille d’aller faire un tour sur le site edsucol ( il y’a beaucoup de ressources pour tous les niveaux)…

Les sorties

Concernant les sorties extra-scolaire, je lui ai préparé un petit livret avec toutes les sorties et activités qu’elle a fait ma fille. Les sorties : jouer au parc, jouer au vélo-trottinette, aller à la cité des science… J’avais peur qu’elle me réclame qu’elle ne fait pas assez de sorties culturelles , mais finalement une seule sortie culturelles suffisait par trimestre…

Ah oui !!! Elle nous a posé la question par rapport à la piscine. Donc je lui ai dit que ma fille passe des stages de natation pendant les vacances d’été. Et je lui ai montré deux vidéos qui montrent le niveau de ma fille…

Fin de l’entretien

La porte frappe, les deux maîtresses entrent avec ma fille… J’avais le coeur qui battait fort car j’ignore tout ce qui se passait dans l’autre bureau. Avec une tête un peu sérieuse et mécontente, l’une des deux maîtresses explique que tout s’est bien passé. Sauf au niveau de la production orale ou lecture je me rappelle plus, que ma fille bloquait. Je suis intervenue à ce moment là pour lui dire que ma fille bloque car elle bégaie, et je lui informe qu’elle lit beaucoup et pratiquement tous les soirs…

Je me rappelé aussi que l’inspectrice les a interrompu en leur disant qu’elle valide cette année. Et que je n’aurai pas besoin d’un deuxième contrôle. YES ! YES ! quel soulagement ouff.

NB : Le contrôle a duré 45 MN. Moi qui pensait que ça va durer 2h voir plus vu les témoignages que j’ai lu.

VOILÀ donc mon témoignage, je dis bon courage à toutes celles qui n’ont pas encore passé le contrôle, Qu’Allah vous le facilite.

Conclusion

Merci à notre chère maman pour son précieux témoignage et bravo à elle pour son assurance ! N’hésitez pas à (lui) poser toutes vos questions en commentaires !

Si comme elle vous souhaitez un support pour noter apprentissages, évolutions et sorties, n’hésitez pas à télécharger gratuitement votre planner 2019 pour l’école à la maison !

N’ayez aucune crainte, vous n’avez nullement à justifier votre choix d’instruction. Mais répondre par une simple phrase comme cette maman est néanmoins très sage.

Pour la piscine, nulle crainte aussi, le parent pouvant justifier d’un apprentissage ou d’un contact avec l’eau est suffisant. Nous concernant, la piscine c’est une fois par an à l’étranger. Chaque année cela n’a jamais posé problème !

Les contrôles pédagogiques se passent bien, et cela est vrai. En connaissant ses droits, avec de l’assurance et sans confrontation, le contrôle pédagogique sera un moment de plaisir pour tous.

Vous désirez vous aussi témoigner sur le contrôle pédagogique ou tout autre sujet en rapport avec l’école à la maison ? N’hésitez pas à me contacter : vos témoignages ont leur place sur Ummacademy, pour le bonheur de toutes ! 

Envie de ne rater aucun article ?

privacy Vos coordonnées ne seront jamais divulguées


ummacademy

Maman de 3 enfants instruits en famille depuis 2013. Assistante maternelle formée à la pédagogie Montessori. Auteure de 4 ouvrages, formatrice sur l'école à la maison.

Laisse un commentaire

Ton adresse mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.